Introduction

Archive des webémissions: Les nouvelles en bref

Cette semaine, nous avons un récapitulatif des dernières nouvelles, y compris un nouvel affilié de Not Dead Yet et une mise à jour sur l'affaire Bentley.

Archive des webémissions: Les nouvelles en bref

Dans cet épisode de l’Euthanasie et l’incapacité, Amy Hasbrouck et Christian Debray discutent:

  • Les nouvelles en bref

Veuillez noter que ceci n’est qu’un script et notre webémission inclut des commentaires additionnels.

RATTRAPER LES NOUVELLES EN BREF

  • Nouveau groupe – NDY Aotearoa
    • Des militants en situation de handicap de la Nouvelle Zélande ont lancé Not Dead Yet Aotearoa pour combattre le suicide assisté dans ce pays. Une initiative proposé par le partie libéral l’année dernière a été retiré, mais on attends une autre initiative cette année.
  • Les projets de loi défaits aux États-Unis
    • Le 7 février, le comité de santé public et services humains de la chambre des représentants de l’état du Colorado a rejeté un projet de loi qui aurait permis le suicide assisté.
    • Les militants de Not Dead Yet Colorado Anita Cameron, Carrie Ann Lucas et Robin Stephens étaient parmi les centaines de personnes à témoigner devant le comité.  Elles expliquaient que les personnes en situation de handicap seront vulnérable à la coercition financière, et que l’exigence d’une maladie terminale n’exclut pas les personnes avec déficiences.
  • En Utah, le 5 mars, le comité de santé et services sociaux de la chambre des représentants a voté de faire une étude sur la question du suicide assisté.
  • Au Maryland, le 31 mars, les deux comités qui considéraient un projet de loi pour le suicide assisté ont décidé de reporter l’action sur le projet de loi et d’organiser une commission pour examiner la question. Ceci a suivi l’audience du 10 mars ou Samantha Crane du Réseau d’autistes pour l’autodéfense des droits (en anglais « Autism Self-Advocacy Network » ou ASAN), et Crosby King de Not Dead Yet ont témoignés sur leur opposition au projet de loi.
  • Le projet de loi pour le suicide assisté au Connecticut semble être en difficulté dans le comité judiciaire, après des audiences plus tôt cette année. Stephen Mendelsohn, Cathy Ludlam, and John Kelly de Second Thoughts étaient parmi les personnes en situation de handicap qui ont témoigné contre le projet de loi.  Le sort du projet de loi n’est pas sur.
  • Il reste plusieurs autres projets de loi, surtout en Iowa, Californie, New York, New Jersey, et ailleurs. Restez à l’écoute pour les détails.
  • Bentley c. Maplewood, appel rejeté.
    • La cour d’appel de Colombie-Britannique à rejeté un appel de la famille de Mme. Margaret Bentley, une femme de 83 ans atteinte de la maladie Alzheimer. La famille demandait que l’équipe au CHSLD où elle vit ne lui donne plus de nourriture ni de liquides, disant que c’est contre les volontés de Mme. Bentley exprimés dans une directive avancée qu’elle a rédigé en 1991.  Le CHSLD dit que, tant qu’elle accepte de manger, elle a le droit à se faire nourrir. Le juge Mary Newbury de la cour d’appel s’est déclaré en accord avec la décision de la cour de première instance, disant que la femme exprime son consentement à manger quand elle ouvre la bouche pour accepter la nourriture et de l’eau.
  • La France rejette la sédation palliative continue
    • Les députés français ont rejeté mercredi par 89 voix contre 70 des amendements à une loi de 2005 visant à légaliser le suicide médicalement assisté et l’euthanasie dans le cadre de l’examen d’une proposition de loi sur la fin de vie. Les groupes de gauche pensaient que le projet de loi n’allait pas assez loin.  Le sénat va examiner la proposition de loi en avril ou mai.
  • « Ghost Boy » l’histoire de Martin Pistorius
    • Une autobiographie a été publié en 2011 d’un jeune homme qui s’appelle Martin Pistorius, qui a passé plus de 10 ans de sont adolescence en syndrome d’enfermement.
    • Son histoire a reçu plus d’attention suite a une émission de la radio public aux états unis plus tôt cette année.
    • Après une maladie mystérieuse qui l’a rendu inconscient et paralysé à l’age de 12 ans, il a tranquillement retrouvé sa conscience vers l’age de 16 ans. Mais car il n’a pu bougé que les yeux, son entourage a manqué ses efforts pour communiquer.
    • Sa famille le pensait en coma ou en état végétatif, mais il entendait et sentait tout de ce qui c’est passé au tour de lui.
    • Enfin un des aidants a constaté qu’il répondait à sa voix et ses mots avec les yeux. Dès lors, sa réadaptation a commencé.
    • Il s’est marié en 2009 et il travail en tant que dessinateur de sites web.
  • Danielle Davis refuse de débrancher son mari Matt, et le sauve
    • Cette semaine nous avons vu l’histoire de Matt Davis, qui a subis un traumatisme cranien suite à un accident de moto en 2010. Après seulement neuf jours de coma, les médecins disaient à sa femme qu’elle devrait le débranché de l’équipement de survie, car la probabilité était moins de 10% qu’il se réveille.
    • Mais Danielle a décidé de le soigné. Elle l’a ramené à la maison, et après deux mois il commençait a prendre des objets dans sa main.  Bientôt il parlait, et il s’est promené avec une marchette. C’est à noter que l’association des neurologues aux Etats-Unis recommande qu’on n’abandonne pas les efforts de réadaptation d’un traumatisme cranien avant six mois