Introduction

9. N’enlevons-nous pas l’autonomie et la dignité en ne permettant pas le suicide assisté?

9. N’enlevons-nous pas l’autonomie et la dignité en ne permettant pas le suicide assisté?

  • Pour l’aide au suicide se produise, un tiers doit intervenir et prendre des mesures en votre nom. (La véritable autonomie signifierait le suicide par vous-même).
  • L’admissibilité à l’aide au suicide est déterminée par un tiers, conformément aux normes gouvernementales, c’est décidé par un médecin. C’est même une immixtion de plus.
  • Le diagnostic et le traitement de la maladie sous-jacente seront déterminés à la fois par un médecin, les temps d’attente, l’accès aux services, et les limites de ce que vous avez d’assurance. Il peut être influencé par de nombreux facteurs extérieurs.
  • Dans une société solidaire « l’autonomie » est une illusion. Nous sommes tous dépendants de l’infrastructure pour les services publics, les transports, les industries agricoles, de fabrication et d’expédition de la nourriture et d’autres nécessités, et d’un système de soins de santé et de prestations sociales pour notre santé et notre bien-être.